Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 juin 2012 7 03 /06 /juin /2012 05:53
Ce matin, je vous propose d'exercer votre esprit à envoyer des courriels positifs à vos ami(e)s. En effet, nous désirons souhaiter la santé, l'amour, l'abondance à tous ceux et celles qui nous entourent mais, inconsciemment, nous envoyons souvent des propos à consonnances négatives comme, par exemple :

«J'espère que ton opération s'est bien passée et que ce n'était rien de grave
«J'espère que ton conjoint ne t'a pas offert du chocolat à la place des fleurs, toi qui aime tant les fleurs !»
«J'espère que ton examen s'est bien passé et que tu n'as pas eu de mauvaises notes.»

A la place, je vous propose ce genre de messages :

«J'espère que ton opération s'est bien passée et que c'était bénin».
«J'espère que ton conjoint t'a offert les fleurs que tu aimes tant !».
«J'espère que ton examen s'est bien passé et que tu as eu les notes que tu désirais, et mieux encore !».

En écrivant, on prend souvent plus conscience de ce qu'on «envoie» qu'en parlant car on voit les mots en face de nous sur l'écran. C'est donc une belle occasion de remarquer si nos messages sont vraiment positifs et si nous envoyons de belles ondes sans aucune négativité. Du même coup, lorsqu'on parle, on va faire plus attention à ce qu'on dit... ;-o))

Je vous souhaite une belle semaine pleine de courriels remplis de pensées positives !

Avec amour et gratitude,

Dominique Jeanneret
Thérapeute, Québec

www.dominiquejeanneret.com
Réussir sa vie -  Pensées inspirantes quotidiennes
Chemin de vie -  Santé, psychologie & spiritualité


© Tous droits réservés sur tous mes articles. Vous pouvez les reproduire à condition de ne rien y changer et de laisser ce dernier paragraphe avec le lien vers www.chemindevie.net. Merci de respecter ainsi mon travail.

 

 

.

mm
Repost 0
Published by Dominique - dans Exercices inspirants
commenter cet article
12 avril 2010 1 12 /04 /avril /2010 05:42

merci-gratitude2.jpgAujourd'hui, ce n'est pas moi qui vais partager mais vous

Comme on est dans le défi de la gratitude ce mois-ci, je vais vous demander de faire un petit exercice.

 

Pour le faire:

1. Cliquez, juste ci-dessous, sur «Ecrire un commentaire».

2. Remplissez les cases du formulaire dans la fenêtre qui se sera ouverte.

3. Répondez à ces questions :

    a. J'ai de la gratitude, je suis reconnaissant(e) et je ME remercie pour .....

    b. J'ai de la gratitude, je suis reconnaissant(e) et et je remercie..... (prénom de la personne) pour..........

    c. J'ai de la gratitude, je suis reconnaissant(e) et et je remercie LA VIE pour..........

 

Si vous voulez en ajouter, vous êtes naturellement bienvenu(e).

Soyez sincère, laissez parler votre coeur... et ne copiez pas sur les autres commentaires !!!!!!

Bon exercice et n'oubliez pas... dire merci amène le sourire sur les lèvres quand il vient du coeur...

Bon lundi et bonne semaine !

DO

 

PS : je vous invite à lire l'article de ma jumonyme Au jardin des mercis.

.

Repost 0
Published by Dominique - dans Exercices inspirants
commenter cet article
21 mars 2010 7 21 /03 /mars /2010 06:23
Que vous augmentiez votre revenu, ou que vous coupiez vos dépenses, vous aurez plus d’argent à la fin du mois. Ce surplus est un billet pour la liberté, et plus vous en amasserez chaque mois, mieux vous vous porterez. L’idée est de ne pas dépenser cet argent et de l’administrer afin qu’il devienne la base stable de votre avenir. Voici comment.

capital-moi.jpgRemboursez les dettes qui ont un haut taux d’intérêt
Tout ce qui a un taux d’intérêt de plus que 9 % doit être réglé aussi vite que possible. Prenez votre surplus d’argent pour doubler ou tripler les paiements de ces dettes, en vous centrant sur celle qui a vraiment un haut taux d’intérêt. Quand elle sera remboursée en entier, passez à une autre et ainsi de suite. Voici ce que vous devez faire :

Pour commencer, voici ce dont vous aurez besoin :  Une feuille de papier et un crayon
Même si vous passez beaucoup de temps à l’ordinateur, il est bon de faire l’exercice à la main. Ces petites tâches manuelles apportent du concret et de l’importance à l’exercice – et comme il ne s’agit pas de mathématiques, vous n’avez pas besoin d’outils de calcul.

Le dernier relevé des dettes que vous possédez
Prenez le dernier relevé de vos dettes : votre hypothèque, votre prêt-auto, votre prêt étudiant, tout prêt personnel, les cartes de crédit, etc. Prenez TOUT. Assurez-vous que le taux d’intérêt annuel est indiqué sur le relevé (il n’est pas utile ici de distinguer le taux périodique du taux annuel).

Faites la première liste
La première chose à faire est une liste avec quatre colonnes, au haut desquelles vous inscrirez : le nom de la dette, le montant dû, le paiement, et, le plus important, le taux d’intérêt. Vous devriez avoir toutes ces informations à portée de main. Le but ici est de répertorier toute l’information en un seul endroit.

Quelle est la dette prioritaire?
Maintenant que vous avez fait cette liste, vous pouvez y inscrire les informations requises.
Tout ce que vous avez besoin de connaître est sur cette feuille.
Placez en ordre les dettes selon le taux d’intérêt.
Placez la dette ayant le plus haut taux en tête de liste. Inscrivez les numéros d’ordre à gauche – celle en tête aura le numéro 1, la suivante sera la 2, et ainsi de suite. Ne vous inquiétez pas de la dette ayant le plus gros solde – ce n’est pas ce qui compte pour l’instant, car elle n’est pas celle qu’il faut rembourser en priorité.

Recherchez des moyens de réduire ces taux d’intérêt, particulièrement ceux qui sont très élevés.
Maintenant que vous avez ordonné vos dettes, voyez celle qui figure en tête de liste. Y a-t-il un moyen de réduire son taux d’intérêt?  S’il s’agit d’une carte de crédit, vous pouvez téléphoner à votre fournisseur et demander une réduction, ou vous pouvez transférer le solde sur un compte de crédit à plus bas taux. Vous pourriez également régler le solde au complet grâce à un prêt personnel ou une 2e hypothèque. Vous pouvez consolider votre prêt étudiant à un taux vraiment réduit. La clé réside dans la baisse des taux d’intérêt. Regardez chacune de vos dettes, du plus haut au plus bas taux d’intérêt, et faites de votre mieux pour chercher à les réduire. Bien sûr, certains d’entre eux seront impossibles à faire baisser, comme le taux de votre hypothèque, mais voyez ce que vous pouvez faire avec les autres.

Quand vous avez réduit les taux, refaites la liste des dettes avec ces nouvelles informations.
Comme les taux seront différents, apportez des changements à votre liste. Biffez les anciens taux et indiquez-y les nouveaux. Enlevez des lignes ou ajoutez-en (si vous avez consolidé des dettes, ou fait des transferts). Si vous avez deux taux d’intérêt pour le même solde — après un transfert de solde, par exemple –, inscrivez le nouveau taux qui motivera le remboursement anticipé de la dette (avec des paiements en surplus) et ignorez l’autre taux. Une fois que vous avez réduit les taux aussi bas que possible, refaites la liste au propre afin que tout soit parfaitement clair en l’ordonnant toujours selon le plus haut taux d’intérêt en tête de liste.  Voici votre plan de remboursement – il vous fera économiser beaucoup d’argent si vous le suivez.

Que faire des dettes qui se modifieront dans le futur?
Voici un aspect qui confond bien des gens. Comme l’avenir est incertain, je ne m’en fais pas avant de vivre la situation. En attendant, je m’arrange pour avoir la meilleure façon possible de rembourser mes dettes. Vous pouvez finir par consolider des dettes, ou avoir un besoin subit d’en contracter d’autres. À cause de cela, pensez toujours au remboursement à court terme sans penser immédiatement à des ajustements futurs. Votre plan doit être simple à suivre et la meilleure combinaison de remboursement vous menant à tout régler.  Bien sûr, je peux comprendre que l’on doit songer d’avance aux ajustements à faire, mais cela peut créer beaucoup de confusion et d’incertitude – une spéculation qui ne vaut pas la mince économie de quelques dollars. Faites un plan – un plan simple qui a du sens pour vous, et qui semble optimal ou très près de l’être – et suivez-le à la lettre. Tout ira bien, alors.

Comment se servir du plan?
Dirigez tous les paiements en surplus vers la dette no 1. Chaque mois, faites le paiement minimal des autres dettes sauf pour celle en tête de liste. Celle-là doit être remboursée par tout ce que vous pouvez y mettre. Doublez ou triplez le paiement de base. Voici le bon moment pour utiliser la stratégie des flocons de neige – quand vous avez quelques dollars en extra au courant du mois, parce que vous aurez réduit vos dépenses ou que vous aurez eu un montant d’argent en surplus, appliquez-le immédiatement au remboursement de cette dette.  Quand une dette est complètement remboursée, biffez-la et savourez ce moment! Au fil du temps, vous vous approcherez d’un solde nul pour la première dette et – espérons-le – il ne prendra pas de temps pour l’éliminer complètement. Biffez-la, fêtez l’événement (modestement) et attaquez-vous à la deuxième dette sur votre liste.

Quand doit-on mettre le plan à jour?
Faites une mise à jour si vous contractez une nouvelle dette. Toute nouvelle dette doit avoir sa place sur la liste. Placez-la selon le rang de son taux d’intérêt.  Faites une mise à jour s’il y a un changement dans les taux d’intérêt. Chaque fois qu’un taux sera modifié, biffez la dette de la liste et replacez-la selon l’ordre auquel elle appartient. Quand vous aurez fait cela à quelques occasions, il sera bon de refaire la liste au propre pour que tout soit bien clair (il peut être intéressant de garder l’ancienne liste, celle sur laquelle on retrouve des ratures, pour se rappeler le chemin parcouru).

Créez un fonds d’urgence
Un fonds d’urgence est un montant d’argent gardé dans un compte d’épargne avec l’intention de ne s’en servir qu’en cas de crise majeure, comme la perte d’un emploi, une urgence médicale, un bris d’automobile important, etc. C’est une bonne idée de calculer le montant qui doit s’y trouver en termes de dépenses mensuelles régulières – vous devriez avoir dans ce fonds l’équivalent d’un mois et demi de dépenses par personne dans votre foyer. Pour ma part, avec une femme et deux enfants, je possède un fonds d’urgence équivalant à six mois. Pour plusieurs personnes, six mois représentent un but impossible à atteindre. Pour l’instant, mettez cette idée de côté – il s’agit d’un but à long terme. Concentrez-vous sur l’importance de mettre un petit montant de côté chaque semaine. Faites transférer 20 $ chaque semaine directement de votre compte courant à votre compte épargne – et oubliez cet argent jusqu’à ce qu’une crise survienne. Posséder cet argent fera toute une différence – il évacuera tout stress de votre vie et vous pourrez faire face à cette crise sans vous endetter encore une fois.

Optimisez votre retraite
Ce que je veux dire ici, c’est de vous intéresser à votre retraite future. Participez aux rencontres qui abordent la retraite à votre travail, informez-vous du montant exact qu’il vous faut mettre de côté pour avoir une retraite décente – et commencez à épargner. Ce montant variera selon ce que vous avez accumulé jusqu’à maintenant et selon le plan de retraite de votre employeur, il vous faut donc trouver ce qui vous concerne spécifiquement.  Vous entendrez bien des conseils fusant de toute part. Certains seront contradictoires. À dire vrai, ces conseils importe peu aussi longtemps que vous suivrez ces simples règles : Vous devriez épargner au minimum 10 % de votre revenu. Vous ne devriez pas posséder plus que 5 % de votre épargne-retraite en actions boursières. S’il n’y a pas de plan de retraite à votre travail, optez pour un plan personnel via des fonds fiables – comme avec l’achat de REER, par exemple.  Si l’entreprise pour laquelle vous travaillez contribue au prorata de ce que vous y placez vous-même, alors mettez le maximum d’argent que vous pouvez dans ce plan de retraite.  Si vous ne comprenez pas vraiment ce qu’il faut faire, placez de l’argent de côté dans un compte sans risque ciblé pour votre retraite. Si vous faites toutes ces choses actuellement, alors vous êtes vraiment en bonne position.

Et concernant l’épargne-études?
Épargner pour les études est la cible suivante. Si vous avez des enfants, organisez un plan d’épargne-études et commencez à y mettre un certain montant – et faites-le désormais automatiquement. Une multitude de plans d’épargne s’offrent à vous, mais ne vous en faites pas pour les détails de chacun d’entre eux. Choisissez-en un qui vous semble bon, et commencez maintenant à épargner au lieu d’attendre de trouver le plan parfait (et ainsi perdre du temps d’épargne précieux).

Remboursez toutes vos dettes
S’il vous reste des sous en extra (ce qui arrivera avec le temps), la prochaine étape est de rembourser toutes vos dettes. Débarrassez-vous de votre prêt-auto, de votre prêt étudiant, de votre hypothèque, en utilisant la méthode indiquée un peu plus haut.

Investissez!

Vous aurez peut-être le goût d’investir à partir de maintenant. Je vous recommande d’acheter des fonds universels à indice bon marché parce qu’ils n’exigent pas beaucoup d’honoraires et croissent tranquillement au cours de longues périodes de temps. N’achetez pas des actions individuelles à moins d’être bien conscient qu’il y a risque de perte d’argent (c’est l’équivalent de parier) ou à moins de faire de longues heures de recherche pour trouver la meilleure option – ce dont seulement quelques personnes sont prêtes à faire.

Mario Loubier


.
Partager via Additious Wikio
Repost 0
Published by Dominique - dans Exercices inspirants
commenter cet article
28 février 2010 7 28 /02 /février /2010 05:54
1. La monnaie S.V.P.

Mettez votre monnaie de côté! À chaque fois que vous vous trouverez à payer comptant, mettez votre monnaie dans un compartiment séparé. Rendu à la maison, déposez cet argent dans un vase.
Si vous essayez, vous risquez d’être en mesure de sauver entre 30 $ et 60 $ par mois. En faisant un petit calcul rapide, cela donne entre 360 $ et 720 $ par année. Sans grande souffrance, vous mettez environ 500 $ de côté par année.
Total : 500 $

2. Diminuer le taux d’intérêt de sa carte de crédit

Le taux d’intérêt moyen est de 15 % et le consommateur moyen a un solde de 9 000 $ sur sa carte. En payant le solde minimum et en faisant diminuer le taux à 10 %, vous épargnerez environ 150 $ par année durant les premiers temps.
Pour vous permettre de prendre en main la dette de votre carte de crédit, vous pouvez aussi transférer votre solde sur une carte avec un taux d’intérêt de lancement peu élevé. Au lieu de payer des intérêts pouvant atteindre 1400 $ par année avec la carte au taux de 15 %, tous vos paiements peuvent servir à faire baisser votre montant principal durant la première année. En payant 4 % par mois de votre solde de 9000 $, c’est-à-dire 360 $, votre solde baissera à 4680 $ à la fin de l’année. À ce moment-là, transférez encore une fois votre solde sur une autre carte à taux d’intérêt de lancement peu élevé. En 2 ans, vous serez ainsi libre de votre dette. Sans trop de douleur, vous éviterez les 1163 $ d’intérêt de votre carte à 15 %.
Total : 1163 $

3. Sauter une semaine

Imaginez un peu vos dépenses régulières, par exemple, chez la styliste ou le coiffeur, la pédicure et votre massothérapeute. Si vous visitez votre styliste ou votre coiffeur à toutes les 8 semaines plutôt qu’à toutes les 7 semaines, à 50 $ la coupe, vous allez épargner 150 $ par année. Sautez un massage et vous pourrez sauver un autre 50 $ ou 75 $.
Total : 225 $, ou plus, annuellement.

4. Téléphones

Beaucoup de gens annulent leurs services de téléphonie résidentielle. Ils comptent maintenant uniquement sur leur service de téléphonie cellulaire. Votre service résidentiel vous coûte peut-être 50 $/mois. Si vous le remplaciez, vous pourriez épargner 600 $ par année! Il vous faudra être assez organisé pour le garder chargé et vérifier d’abord si vous obtenez une bonne réception à la maison. Si oui, ça pourrait être une bonne solution pour vous.
Total : 600 $

5. Un forfait réaliste

Vous offrez-vous le forfait de téléphonie cellulaire vraiment adapté à vos besoins? Avec un plan de 500 minutes à 75 $/mois (avec taxes), qui existe sur le marché actuellement, c’est 900 $ par année! Pensez-y deux fois. Avec un plan de 250 minutes à près de 50 $/mois (avec taxes), vous payeriez presque 600 $/année. Cet exercice est une approximation parce qu’avec tous les frais supplémentaires, votre facture annuelle est probablement plus élevée!
Total : 300 $

6. 120 chaînes HD


Votre service de programmation HD extra à 120 chaînes vous coûte près de 100 $ par mois avec tous les frais qui s’y joignent. C’est 1200 $ par année juste pour regarder la télévision! Combien de chaînes regardez-vous en fait? Avez-vous vraiment besoin du récepteur pour toutes vos télévisions? Si vous preniez un service de cable classique à 30 $/mois (avec taxes) et que vous rameniez un récepteur ou deux, vous pourriez épargner 70 $/mois ou plus de 800 $ par année…
Total : 800 $

7. Les 5 à 7

Martini à 12 $ le verre? Scotch de collection? Vin d’importateurs privés? Essayer un bon vin à 7 $ le verre ou une liqueur moins dispendieuse. C’est 15 $ par semaine dans vos poches.
Total : 780 $ par année

8. Les cadeaux

La valeur moyenne dépensée en cadeaux par consommateur pendant Noël … devinez? 800 $ par personne! Selon le Conseil québécois du commerce de détail, on a acheté 2 300 000 $ de cadeaux en 2006 au Québec seulement. Si on ajoute les cadeaux des anniversaires et des fêtes de l’année, on est probablement rendu à 1100 $ par personne ou plus.

Pourquoi ne pas soumettre l’idée à la famille d’une valeur limite ou de réduire la quantité de cadeaux à Noël? Imaginez que votre enfant ne reçoive qu’un seul beau et gros cadeau. Sera-t-il plus malheureux? C’est l’esprit de famille et des fêtes qui compte. Partagez un temps de qualité et tout le monde en sera plus heureux.
Total : 600 $ ou plus

9. Les « pots luck », vous connaissez?

Combien agréable et facile est-il d’aller au restaurant et de dépenser 50 $ ou plus à chaque fois que vous sortez avec votre conjoint(e)! Ceci est sans compter plusieurs autres dépenses qui peuvent s’y ajouter comme la gardienne, le stationnement, l’essence, etc. Avez-vous déjà pensé à inviter vos amis à la maison pour un « pot luck » ou quelque chose de simple. Un pot luck, c’est un repas où les convives partagent leurs plats. Chacun y amène sa casserole (son « pot »).
Total : 600 $

Vous avez maintenant plus de 5000 $ d’économisé. Un geste intelligent serait d’investir 4000 $ dans un REER (en assumant que vous y êtes éligible). Si vous ne mettez jamais plus que ce montant de côté, calculez qu’à 8 % d’intérêt moyen composé, vous aurez en 30 ans plus de 40 000 $.

Si vous suivez ces conseils à tous les ans, vous pourrez investir 4000 $ par année. En 30 ans, toujours à 8 % par année, vous aurez alors 490 000 $. C’est pas mal et, surtout, ce n’est pas très douloureux à réaliser!

Mario Loubier

.
Repost 0
Published by Dominique - dans Exercices inspirants
commenter cet article
10 janvier 2010 7 10 /01 /janvier /2010 05:33
abondance2.jpgOù va votre argent? «Petits montants» est un concept simple qui vous permet de découvrir de gros montants.

Nous dépensons souvent de petites sommes d’argent.
Café, bouteille d’eau, boisson gazeuse, gâterie, un resto au lieu d’apporter son lunch.

Imaginez maintenant tous ces petits montants mis ensemble. Vous serez surpris de découvrir la valeur de ces sommes innocentes! 

Cliquez ici pour télécharger la feuille de travail (PDF).

Mario Loubier

.
Repost 0
Published by Dominique - dans Exercices inspirants
commenter cet article

Présentation

  • : Réussir sa vie : outils et articles inspirants
  • Réussir sa vie : outils et articles inspirants
  • : Pensées, citations, dictons, proverbes et histoires pour inspirer chaque jour. Outils et produits pour cheminer en santé et bien-être, développement personnel et professionnel... Parce que réussir est avant tout une histoire de coeur...
  • Contact

Réussir...

.

1-dominique-jeanneret-avril2012_resize.jpg

Ce blog n'est plus alimenté mais reste ouvert car il contient près de 2000 articles inspirants toujours d'actualité.

Il a été remplacé par Inspirations, un blog qui vous offre une pensée tous les matins dans votre boite de courriels en vous y abonnant.

Je vous invite aussi à vous rendre (et à vous abonner) à mon autre blog, Chemin de vie dans lequel vous trouverez des pensées, des articles, des images, des vidéos et toutes sortes d'outils relatifs au développement personnel, à la réussite, à la santé et au bien-être.

Si vous désirez m'écrire, vous pouvez le faire via le lien «Contact» tout en bas des pages.
Je vous souhaite un beau chemin rempli de la réalisation de tous vos désirs...
 

Dominique Jeanneret
Thérapeute, Québec
www.dominiquejeanneret.com

-------------------------------------------------------


Facebook

 

 

 

ban-bulletin300.jpg

 

 

 
Téléchargez gratuitement 

le Pouvoir de l'attraction
Code de recommandation : ef7399df

--------------------------------------------------


Mon autre blog :  

pave-cdevie280-160.jpg

Recherche

.
Pour trouver dans ce blog :